Vitre de sécurité

Le vitrage d’une fenêtre n’assure pas à 100 % la sécurité d’une maison, à moins qu’il ne s’agisse de vitre de sécurité. C’est un matériau destiné à protéger la maison contre les effractions puisqu’elle offre une grande résistance.

Aussi, si jamais elle vient à se briser, cette vitre ne produit pas de brisures qui pourraient provoquer des blessures. Découvrez ici tout ce qu’il faut savoir sur la vitre de sécurité.

Définition d’une vitre de sécurité

Le verre de sécurité permet de protéger les fenêtres, et les autres ouvertures de la maison. Il existe en plusieurs types pour diverses utilisations, pour protéger la maison contre les attaques à la massette ou au chalumeau.

La vitre de sécurité est composée de films élastiques et de matériaux synthétiques.

Les procédés de fabrication ainsi que les différentes conditions thermiques auxquelles sont exposés ces matériaux font qu’ils soient indissociables, ce qui fait que la vitre devienne incassable.

Cependant, il existe plusieurs types de vitre de sécurité : feuilletée, Sentryglas, anti-infraction, Pare-balle, vitre trempée, vitre armée, vitrage coupe et anti-feu.

La vitre de sécurité trempée et feuilleté

Parmi les vitrages de sécurité les plus utilisés, il y a la vitre composée de verre trempé et la vitre composée de verre feuilleté. En voici les détails :

  • Vitre de sécurité en verre trempé

La vitre est un matériau sensible et fragile. Elle est sensible, car elle peut se briser à cause d’une fréquence sonore trop élevée, et fragile, car si elle est dotée d’une épaisseur insuffisante, elle peut se briser dès le moindre choc.

Pour optimiser sa résistance et la rendre « presque » incassable, la vitre est soumise à un procédé appelé « la trempe ».

En effet, cette opération consiste à tremper le verre dans une solution à haute température pour être ensuite refroidi brusquement.

La trempe peut aussi se faire avec une solution chimique pour que des ions de potassium s’ajoutent aux composants du verre qui devient 5 fois plus résistant.

Dorénavant, il ne serait plus possible de découper la vitre sauf avec un appareil très puissant.

  • Vitre de sécurité en verre feuilleté

Comme son nom l’indique, le verre feuilleté est composé de plusieurs feuilles ou couches de verre. Ces feuilles sont collées entre elles par un ou plusieurs films plastiques comme le PVB ou Butyral de Polyvinyle.

Le PVB est parfaitement compatible avec le verre et lorsque ce dernier subit un choc, le film le maintient dans sa position initiale.

Même si la vitre se brise, les morceaux de verre restent collés entre elles grâce à ce film.

Cela éviterait les accidents causés par les éclats de verre.

Ce type de vitre de sécurité est idéal pour se protéger des effractions, le brigand peut mettre 6 minutes de plus pour briser la vitre au lieu de quelques secondes pour une vitre simple.

Aussi, ce type de vitre est un bon isolant thermique et acoustique.

Il est à noter que la pose de votre vitre de sécurité devrait être réalisée par un professionnel pour garantir son efficacité.

Cela permet aussi d’obtenir une TVA à taux réduit et un crédit d’impôt sous certaines conditions.