Bris de glace

Comment être pris en charge pour le Bris de glace

Cette notion désigne la prise en charge des frais de réparation et de remplacement d’une vitre brisée suite à un accident. Elle se présente sous la forme d’une garantie.

En effet, le bris de glace est considéré comme tout autre sinistre et il peut être couvert par une assurance. Découvrez ce qu’est la garantie « bris de glace » et tout ce qu’il faut savoir pour en bénéficier.

Bris de glace
Bris de glace

En quoi consiste la garantie « bris de glace » ?

Les compagnies d’assurance proposent cette garantie pour permettre aux victimes d’actes de vandalisme ou d’accidents de changer ou de réparer leurs vitres brisées.

C’est donc une option supplémentaire à d’autres. Mais dans le cas d’une assurance habitation, le « bris de glace » est déjà inclus dans le contrat multirisque si telle est l’option choisir par l’assuré. Les points concernés sont les balcons vitrés, les miroirs, les fenêtres, les installations énergétiques. Cette garantie est proposée à tout le monde sans exception, particuliers et professionnels.

Quelle est l’étendue de cette garantie ?

Le contrat d’assurance peut donc être octroyé à toutes les personnes disposant d’un équipement important en verre. L’assurance prend effet lorsque cet équipement subit un choc et que le verre se brise.

La cause peut être les intempéries, le cambriolage, les accidents ménagers. Cependant, l’étendue dépend de quelques conditions stipulées dans le contrat.

Normalement, les éléments concernés sont les vitres des fenêtres, de la porte, de la lucarne, les murs de séparations vitrés. Mais pour d’autres installations (décoration, appareils nouvelle technologie, miroirs et tout autre élément en plus, il faudrait les noter dans le contrat d’assurance pour avertir les organismes d’assurance.

Si vous avez des meubles vitrés d’une valeur importante, vous devez aussi les signaler dans le contrat. En effet, des extensions de garantie peuvent être octroyées par certains assureurs.

Quelles sont les conditions pour bénéficier des indemnités ?

Pour pouvoir bénéficier de l’assurance « devis bris de glace », il faut au maximum contacter l’organisme dans les 5 jours suivant les faits pour leur informer des dégâts. Pour ce faire, le propriétaire devra envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception.

Certains organismes exigent que l’élément endommagé doive rester comme il est pour les inspections sous peine de ne pas obtenir une indemnisation.

Le coût de la réparation ou du remplacement dépend de celui de la franchise qui est stipulée dans le contrat. Ce montant est en fait le reste à payer par le propriétaire après la réparation de l’équipement en verre.

Donc, si la franchise comporte un montant élevé, le propriétaire obtiendra le minimum d’indemnisation, et vice-versa. Pour tous les organismes d’assurance, la garantie « bris de glace » est soumise à un plafond maximal de remboursement.

Ainsi, avant de souscrire, il serait nécessaire de comparer toutes les offres disponibles afin de trouver le meilleur plafond qui puisse répondre à vos besoins.

Si vous habitez en colocation, la prime d’assurance est divisée par le nombre des propriétaires, car chacun devra participer.

Mais dans le cas où le propriétaire n’occupe pas les lieux, donc s’il a déjà une résidence principale à part, la garantie « bris de glace » peut toujours être proposée.