Vitrerie

Tout savoir sur le vitrage et la miroiterie

Que ce soit pour l’esthétique ou la sécurité de vos fenêtres, vous devez faire le bon choix du vitrage. Il existe plusieurs types de vitrages ou de verres en vitrerie selon votre exigence.

Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir avant de vous lancer dans l’installation d’une fenêtre. Découvrez également ce qui concerne la miroiterie et le type de verre à utiliser, selon vos attentes.

Vitrerie

Le verre, un matériau délicat, mais indispensable

Partout où vous allez, vous devez trouver un instrument en verre. Le verre est un matériau solide qui a une histoire racontée par Pline.

Son origine provient des marchands phéniciens de natron qui est une sorte de carbonate naturel de sodium cristallisé. Le marchand s’est reposé au bord du Bélus pour préparer à manger. Il chercha des pierres pour en faire des supports pour sa marmite.

Il n’en trouva pas, et pour faire vite, il utilisa les morceaux de natron. Mais ces matériaux fondirent, car ils ne supportent pas la chaleur. Lorsque les morceaux se sont refroidis, le marchand constatait une matière transparente et solide : c’est du verre.

Aujourd’hui on ne peut pas se passer de ce matériau où que l’on soit.

On en a besoin dans la construction, dans la décoration, dans la fabrication de différents meubles, dans la fabrication de matériels électroniques, et autres objets indispensables dans la vie quotidienne.

Bien qu’il soit très fragile, plusieurs usines sont maintenant capables de le décliner sous plusieurs formes, quitte à le rendre plus résistant au choc.

Les verres utilisés dans la fabrication se présentent sous plusieurs types, quant au verre pour la miroiterie, il se décline en plusieurs épaisseurs.

Type de vitrage

Les différents types de verres ou de vitrage

Nous allons présenter le vitrage des fenêtres. Le verre, étant très facile à modeler lorsqu’il est encore sous forme de matériaux fondant, peut prendre différentes formes et consistance. Selon le traitement apporté, on obtient un type de verre ou de vitrage précis.

  • La vitre simple

La vitre simple est composée de verre, elle-même obtenue à partir d’éléments fondants. Le simple vitrage est beaucoup utilisé actuellement dans l’installation d’une fenêtre.

Ce modèle est adapté aux maisons ne disposant pas de chauffage, car le simple vitrage n’est pas un bon isolant. Le système consiste donc à utiliser une seule vitre. Toutefois, il présente plusieurs avantages.

Le premier avantage de la vitre simple est son prix considérablement moins cher que pour les autres types de vitrages.

Compte tenu de sa faible épaisseur, le simple vitrage apporte aussi plus de lumière, de plus, vous avez le choix entre des déclinaisons différentes sur la couleur et les motifs.

Vous pouvez aussi choisir la vitre simple adaptée à votre intérieur pour bien combiner son esthétique avec l’ensemble de votre décoration. L’épaisseur est cependant variable, sachant que la résistance de la vitre en dépend largement.

  • La vitre sécurité

La vitre sécurité est dotée d’une résistance efficace pour qu’elle reste presque incassable.

Dans le cas d’un grand choc, la vitre sécurité ne laisse pas des éclats de verre pouvant provoquer des accidents. Il existe deux types de verre de sécurité : le verre de sécurité trempé et le verre de sécurité feuillé.

Le verre de sécurité trempé résulte d’un traitement effectué sur le verre simple pour optimiser sa résistance.

Le verre passe à un procédé appelé la trempe, qui peut être thermique ou chimique. Le verre est 5 fois plus solide et résiste aux chocs et aux pressions.

Le verre trempé peut se briser, certes, mais les débris auront des contours émoussés, dont le risque de blessure est amoindri.

La vitre sécurité en verre feuilleté est composée de deux feuilles de verres collées entre elles grâce à un film en plastique (PVB).

Le film permet au verre d’être plus résistant et les risques d’éclats en cas de bris sont encore plus minimes.

En effet, s’il y a brisure, les éclats restent sur place, collés au film en plastique. L’avantage de la vitre sécurité est d’abord la sécurité grâce à la résistance de la vitre, mais aussi le peu de risque de bris.

Les solutions en cas de vitre brisée

Vous avez une vitre brisée ? Deux solutions s’offrent à vous. Soit vous la réparez, soit vous la remplacez.

Le changement de vitre est une opération très délicate. La vitre étant fragile, même si elle est épaisse, vous devez absolument vous munir des accessoires adaptés pour le faire vous-même, sinon, il serait préférable de faire appel à un professionnel.

Pour vous aider à changer une vitre sur une fenêtre PVC ou une fenêtre aluminium, voici les étapes à suivre :

Les outils nécessaires :

  • Gants
  • Marteau
  • Mastic
  • Couteau à mastic
  • Tenailles

Pour commencer, vous devez enlever la vitre brisée. Attention, il faut faire très attention, car les éclats de verre peuvent vous blesser.

Dé clipsez doucement les par-closes avec un ciseau. Retirez délicatement la vitre. Positionnez la nouvelle vitre et vérifiez qu’elle est bien stable. Reclipsez les par-closes. Et c’est fait.

Il est à noter que cette étape est la plus simple, elle est donc adaptée au changement de vitre simple. Si vous avez, une fenêtre bois, voici les étapes :

Pour retirer la vitre brisée, enlevez le montant et placez-le vers le haut. Retirez manuellement (mettez vos gants) les bris et enlevez totalement la vitrerie.

Nettoyez le montant et laissez sécher. Appliquez le mastic, mais avant cela, ramollissez-le en le chauffant. Ensuite, enroulez-le pour prendre la forme d’un cordon.

Disposez le cordon en enfonçant bien dans l’emplacement de la vitre. Placez la vitre et vérifiez qu’elle est bien calée.

La notion de bris de glace

Il s’agit d’une garantie en supplément des contrats d’assurance auto ou habitation. Le bris de glace indemnise l’assuré contre les risques d’accidents causés par les éclats de verre.

Cela peut faire suite à un cambriolage ou à un accident ménager. L’étendue de cette garantie en vitrerie peut varier selon ce qui est inscrit dans le contrat d’assurance.

Normalement, tous les objets et ameublements vitrés peuvent être concernés : portes, baies vitrées, fenêtres, lucarne, cloisons, fenêtre.

S’il s’agit d’un équipement spécifique, il faut les mentionner dans le contrat. Afin de bénéficier d’une indemnisation, vous devez prévenir l’assureur au plus tard 5 jours après l’incident. Il est à noter que l’assureur inspecte les lieux avant de vous donner une indemnisation.

Il est donc interdit de réparer ou d’arranger les éclats de verre avant l’inspection. Le montant reçu correspond à la gravité du dommage, et il varie selon l’assureur. Afin de faire le bon choix, il est indispensable de faire un comparatif sur Internet.

Le verre en miroiterie

Qu’en est-il du verre en miroiterie ? Le miroir a déjà été utilisé dans les périodes anciennes en Égypte et en Grèce. En guise de preuve, le Musée National archéologique d’Athènes possède un petit boîtier fabriqué et décoré par le peintre Sabouroff (470-460av J.-C.) où l’on trouve une femme se regardant dans le miroir.

Au début, le miroir s’obtenait à partir de verre simple dont l’autre côté est couvert de métal poli. À la Renaissance, l’évolution a fait que le verre soit recouvert d’amalgame de mercure et d’étain pour avoir un bon miroir.

Plus tard, on utilisait une fine couche d’argent à la place de l’amalgame et aujourd’hui, on utilise soit un dépôt d’argent. C’est le début d’un miroir argenté.

  • Le miroir argenté et le miroir décoratif

Qui donc ne possède pas de miroir dans sa maison ? On en trouve partout, dans les locaux professionnels, dans les centres commerciaux.

Le miroir argenté est certes un objet indispensable pour voir son reflet et prendre soin de son corps. Le miroir sert aussi comme objet décoratif en apportant plus de lumière à l’intérieur d’un logement.

Le miroir donne aussi un effet visuel important à une pièce étroite, comme si la pièce paraissait plus grande.

Le miroir décoratif part du principe du miroir argenté, mais il est traité dans un atelier pour avoir une forme distincte selon la demande du client : en forme de soleil, d’étoile, de fleur, géométrique. La couleur peut aussi changer. Habiller sa maison avec des miroirs esthétiques et élégants.

  • Comment choisir son miroir ?

Les miroirs servent à se faire belle, mais ils embellissent aussi l’intérieur d’une maison. Cependant, il est important de se fier sur divers critères afin de faire le bon choix : la forme, la taille, la décoration et la matière de fabrication.

  • La forme : vous pouvez choisir la forme du miroir décoratif adaptée à votre décor intérieur. Les déclinaisons sont innombrables, carrées, rondes, rectangulaires, ovales, bref, à la limite du possible.
  • La taille : ne négligez pas la dimension de l’emplacement, car votre miroir occupera une place importante. Vous devez aussi prendre en compte de l’orientation, car le miroir ne doit pas donner un reflet éblouissant, donc, ne le placez pas en face de la fenêtre.
  • La décoration : On retrouve plusieurs types de décoration, vous êtes libre en fonction de vos goûts, vintage ou moderne, futuriste ou simpliste, campagne ou bohème, ethnique ou romantique. Cela dépend de la former et des couleurs utilisées.
  • La matière de fabrication : Le contour ou le support de la face argenté du miroir peut être en bois, en aluminium, ou résine, en PVC. Selon l’utilisation, faites le bon choix par rapport à la résistance et au rendu du miroir.